Les étapes de la réalisation

Dans un premier temps, Christophe Coussy s'attacha à faire des prises de vue de "repérage". Elles furent réalisées sur place au musée municipal de Cognac. A l'aide d'un appareil photo numérique, il fit quelques clichés documentaires de la lanterne. Dans les salles consacrées aux collections de Beaux-Arts de Cognac, l'étudiant réalisa des séries de prises de vues panoramiques permettant de rendre compte de la disposition des salles.
Aucune des photos réalisées sur place ne furent intégrées dans le projet final mais elles permirent à Christophe Coussy de préciser les directions plastiques et techniques qu'il souhaitait prendre.

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org