Dès lors, tout son projet s'articula autour de l'affiche figurant un Pierrot Lunaire qui n'est pas sans évoquer l'adaptation multimédia du " Théâtre de minuit " de l'illustratrice Kvétà Pakovska.

Extrait du dossier de Virginie Fy :
"[...] je me suis dis que je pouvais alors totalement me détacher du parti pris utilisé par l’artiste. Je souhaite faire voyager l’enfant. Cette série d’écrans sera traité d’une manière très graphique (assemblage de peintures, de dessins, de photographies, jeu de textures et de matières). Le personnage du Pierrot sera celui utilisé sur l’affiche mais retravaillé de différentes manières suivant les écrans ( réduction, agrandissement, changement de teintes, de matières...). En ce qui concerne les autres personnages ils seront issus de différentes ébauches réalisées auparavant. D’autres éléments de l’affiche seront également réutilisés afin de constituer certains écrans (l’oiseau, la typographie…). Parallèlement, un jeu de matière et de texture sera fortement mis en avant pour la réalisation des écrans."

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org