Chapitre : Pierrot Lunaire

Cette dernière partie est radicalement différente des deux précédentes dans la conception de l'interactivité. Il est important d'être attentif aux moindres changements (déclenchements de sons, changements d'images et surtout de curseurs). Ce sont dans la majorité des cas des indices pour signifier de nouvelles directions pouvant être empruntées.
Le premier écran, une sorte de bibliothèque-immeuble offre deux directions possibles l'histoire de Colombine (non développée) et celle de Pierrot.
En choisissant cette dernière, on fait apparaître une composition comprenant une main qui propose à son tour une bifurcation : on peut choisir la charette en forme de cloche ou une étoile (sa couleur change au survol du curseur). On obtient ainsi deux déroulements distincts.
note : ce chapitre reste au stade de l'ébauche du projet de conte interactif voulue par l'étudiante. Il rend compte de la démarche de Virginie Fy mais il n'est pas à considérer achevé.

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org