Ce projet multimédia est donc l'occasion pour elle d'associer ce média. Les questions qu'il soulève ( sur le regard, le point de vue...) pour une mise en scène interactive ajoutant à l'image le son et une dynamique liés à l'implication du spectateur.
Ces premières photos montrent aussi que c'est la dimension formelle du vase qui sera privilégiée. C'est par l'immersion dans ces détails que Valérie Loiseau pensera à l'analogie entre formes du vase et corps féminin.

La deuxième visite au musée de Cognac eut lieu le 13 novembre 2000. Elle avait pour objet de permettre la réalisation de prises de vue relativement simples pour effectuer la mise en place du projet. Ainsi, cela permettait de cerner les choix plastiques et de préparer le tournage final réalisé en studio à l'école d'Angoulème.
 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org