Enfin, il m'est apparu important de traduire les idéogrammes inscrits sur le portique et de les recontextualiser grâce à la voix chinoise. On prend ainsi connaissance des origines du portique : commanditaire, pourquoi de l'objet..."

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org