Différentes esquisses... (5/7)

La nouvelle orientation de son projet abandonne le caractère narratif voulu au départ par Priscille Bouchaud au profit d'un travail d'écriture multimédia et de la recherche d'une interface pertinente pour traduire la multitude des dieux de l'époque.
Son premier essai dans ce sens proposait la mise en relation du nom du dieu, de sa représentation, du type d'attribut le caractérisant et de l'ère géographique de son culte. Chaque caractéristique s'affichait sous forme de listes défilantes.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org