Les dieux-têtes

Les anciennes divinités gauloises personnifiant des lieux, les fleuves, les forêts, etc. revêtent un nouvel aspect sous l'influence romaine. Cette statue de dieu-fleuve par exemple, bien que d'expression typiquement gauloise rappelle les interprétations romaines des fleuves sous la forme d'un homme barbu.
D'après Louis Maurin (Saintes antique, 1978), ces représentations de dieux-têtes sont des incarnations d'un dieu chtonien, un dieu appartenant au monde souterrain ou aux Enfers, dont le corps n'a pas pris forme. La présence de phallus sur certaines de ces statues les associe également aux cultes de la fécondité. Ce double aspect, à la fois chtonien et créateur, nous permet d'identifier les dieux-têtes au Mercure gaulois.

 dieu tête

De gauche à droite : Dieux têtes. Cliquez sur les images pour voir les fiches des objets.

Page précédente Page suivante