Biographie de Louis Lessieux

Ernest-Louis Lessieux est le fils de Louis-Ernest Lessieux et de Victorine Virginie Boisramé, il est né à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime) en novembre 1874.
En 1890, il entre à l'École des arts décoratifs à Paris où il est l'élève de Luc Olivier Merson qui lui transmet les techniques du dessin à la plume, à la mine de plomb et de l'aquarelle.
Pendant son service militaire, Louis Lessieux est attaché comme peintre à l'État-major.
En 1893, il obtient la première médaille au concours des fleurs peintes à l'aquarelle. À partir de 1898, il participe, de manière irrégulière, au Salon de la société des artistes français. Il expose surtout des aquarelles décoratives où il aime à placer des odalisques fastueuses et fantaisistes.
Louis Lessieux aide assez tôt, (avant 1904), son père Ernest Lessieux à réaliser des « portraits de bateaux » édités sous forme de cartes postales pour la Compagnie Générale Transatlantique. Louis Lessieux effectuera de nombreuses randonnées pédestres (au Maroc, en Espagne ou encore en Italie) avec son père qui le considérera comme son élève.
En 1900, il obtient la médaille d'Or à l'Exposition universelle. En 1909, il devient sociétaire du Salon de la société des artistes français.
En 1911, il est nommé envoyé spécial lors du voyage présidentiel d'Armand Fallières en Tunisie du 17 au 27 avril. Le 26 juin 1911 il se voit décerner le diplôme d'officier de troisième classe de l'ordre du Nichan Iftikar tunisien par Mohamed En Nacer Pacha-Bey.

Durant la guerre, Louis Lessieux est attaché comme peintre à l'État-major. Veuf en première noce de Jeanne-Renée Albert, il rencontre sa deuxième épouse, Marie-Louise Portmann, originaire de Nancy, alors qu'elle travaille dans le bureau de ravitaillement d'une intendance. Ils se marient à la fin de la guerre et ont un enfant mort-né. Sa fille Alice-Edmée Lessieux, appelée « Lysmée » naît le 15 janvier 1923. Comme son père Ernest, Louis Lessieux est un artiste attaché à Oléron. Il composera de nombreuses œuvres représentant le paysage littoral et il utilisera également la photographie pour capter les impressions et la lumière de l'île. En 1928, il est présent à la première exposition des Amis des arts de Niort.

Passionné de chimie, Louis Lessieux s'intéresse à divers procédés de photographie en couleurs. Vers 1933 il publie notamment un essai sur la bichromie aux éditions Francia. De 1932 à 1933, Louis Lessieux écrit plusieurs articles pour le journal de photographie et de cinématographie « Photo-Revue ».
Le 26 décembre 1936, Marie-Louise Portmann, son épouse, se suicide. Louis Lessieux décède en 1938 à Paris.