Le pittoresque

« C'est toujours une aubaine quand on peut mettre en valeur quelque détail caractéristique du pays : une forme de tuyau de cheminée, une cruche, une brouette…il ne faut pas négliger ces petits détails ».
Louis Lessieux

Pour Louis Lessieux, le défaut commun à beaucoup de photographies est l'absence de pittoresque. Malgré la difficulté qu'il éprouve à définir précisément le mot pittoresque11, Louis Lessieux assure qu'un village est presque toujours pittoresque car les maisons ne sont pas alignées le long d'une route et que leurs toits sont en pente plus raide. Le village idéalement pittoresque est pour lui celui du sud-est de la France. Cette photographie, prise dans l'arrière pays mentonnais, illustre ses propos.

11 De l'italien pittoresco, de même sens, dérivé de pittore (peintre) = Digne d'être peint.