Revenir à la page précédente Aboutissement de la fièvre créatrice de Julien, leur sujet initial : Peau d'Âne est à la fin complètement oublié.

Les décors se caractérisent par des dimensions plus imposantes, autour de 50 par 50 cm et par une fragilité extrême car façonnés en matériaux mixtes, carton, papier, calque, gaze, lichen collés ou parfois cousus et montés sur des bâtis de bois ou de fil de fer.

Les éléments qui les composent, parfois très découpés, sont nombreux et nécessitent un montage complexe.

Certains décors, trop ambitieux, n'ont jamais pu être terminés.

Un mauvais état de conservation lié à un inachèvement relatif explique qu'à la différence des petits modèles, il n'a pas été possible d'en remonter un seul, même le plus étonnant celui de la Fée des Ondes..

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org | plan | aide
retour au sommaire Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre