Revenir à la page précédente Ils suivent une évolution analogue à celle des décors. Aux personnages tout faits à habiller des premières tentatives, succèdent les figures à la manière de Julien, composées suivant une fantaisie extrême.

Un astucieux système de montage sur des languettes de papier permet de mouvoir les figurines, seules ou en procession. Les personnages manufacturés en bois ou en porcelaine, dont la taille n'excède jamais les 6,5 cm, sont vêtus et coiffés minutieusement vraisemblablement par tante Claire dont le rôle, quoi qu'en dise Loti, ne devait pas se limiter aux seules coiffures.

De dimensions et d'allure analogues, mais entièrement réalisée par Loti et son aide, figure une petite série de dames de cour à la tête en noyau de cerise, aux bras et aux jambes de papier roulé.Aller à la page suivante

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org | plan | aide
retour au sommaire Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre Ouvrir le cartel de l'objet, dans une nouvelle fenêtre