Retour au sommaire
Glossaire
Bibliographie
Générique
Texte à imprimer
Les lampes d'époque romaine
Les lampes en métal
Les lampes en terre cuite
Iconographie des lampes
Lumières symboliques
Origine des collections
Cartel de la lampe dans une nouvelle fenêtre
Cartel de la lampe à huile dans une nouvelle fenêtre
Cartel de la lampe dans une nouvelle fenêtre
Cartel de la lampe à huile dans une nouvelle fenêtre
Cartel de la lampe à huile dans une nouvelle fenêtre

Les Romains s'éclairaient généralement à la torche (en bois résineux) et à la chandelle, ce qui explique la faible quantité de lampes à huile recueillies. Les classes sociales élevées utilisaient les lampes à huile en bronze comparables à celles découvertes à Sanxay et Poitiers (l'une provient du quartier commerçant des Cordeliers). Elles s'accrochaient à d'élégants candélabres. Nombre de ces lampes luxueuses étaient importées d'Italie comme la précieuse lanterne (à suif) déposée au Ier siècle apr. J.-C. à Antran, en l'honneur d'un membre de l'aristocratie locale qui avait adopté un mode de vie à la romaine. Cet objet pouvait servir à l'extérieur, puisque la flamme était protégée par une matière translucide (peaux ou vessie tendue) ; il est issu des mêmes ateliers que les lanternes conservées à Pompéi, Naples ou Herculanum. Le luminaire de bronze – véritable luxe – ne constitue qu'un faible pourcentage des lampes romaines utilisées.

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org | Plan du site | Aide