Le travail de Besson ne s'est pas arrêté à la simple réalisation de ces deux peintures car il est fort probable qu'il ait supervisé l'agencement de ces deux pièces.

Il était, en effet, primordial de mettre en place une scénographie digne d'une représentation théâtrale afin de bien recevoir et d'impressionner les convives.

Salle à manger et salon se répondent donc en des jeux optiques rendus possible par l'utilisation de miroirs. L'artiste a su créer un décor qui place le convive au centre d'un dispositif optique décuplant l'espace : en pénétrant dans le salon, le regard se porte sur le trumeau de la cheminée lui faisant face et reflétant le plafond peint, son propre reflet et la peinture ovale de la salle à manger.

La salle à manger vue depuis le salon  Le salon vu depuis la salle à manger

© Conseil des musées de Poitou-Charentes, www.alienor.org