L'art et les matières

Marcel Chauvenet, sculpteur et médailleur

Premières commandes et récompenses

En dépit d'un échec au concours du Prix de Rome, Marcel Chauvenet va, en quelques années, multiplier les récompenses.
Il expose au Salon des Beaux-arts en 1933 en présentant Femme après le bain, qui obtient le prix Chenavard de l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts.

La première commande qu'il reçoit est passée en 1934 par l'architecte en chef des Monuments Historiques, Gabriel Brun, pour la collégiale Saint-Cyr d'Issoudun (Indre) dont le clocher est alors en reconstruction. Marcel Chauvenet réalise quatre anges placés aux angles du clocher.

En 1935 est entreprise la restauration de l'église de Saint-Jean-de-Monts (Vendée). Marcel Chauvenet doit réaliser deux commandes : à l'intérieur, un chemin de croix en quatorze stations et un Baptême du Christ sur le tympan du portail occidental.
Afin d'exercer son art au mieux, il s'installe en 1936 avec son épouse Frédérique dans un nouvel atelier au cœur de la Cité Fleurie boulevard Arago, à Paris.

En 1937, il obtient une Médaille d'Or lors de l'exposition internationale de Paris Arts et Techniques dans la Vie Moderne pour la fontaine décorative du pavillon Femme, enfant, famille. Un an plus tard, il reçoit le Prix national pour l'Athlète assis. La statue est installée en 1949 sur la Promenade des Platanes à Perpignan.

Share    

La Cité fleurie

Construite entre 1878 et 1888, la Cité Fleurie est un ensemble d'une trentaine d'ateliers d'artistes. Marcel Chauvenet y réside avec sa famille. Dans l'atelier de 25 m² s'accumulent les œuvres en cours de réalisation, les épreuves préparatoires, les plâtres et moulages... La Cité fut son atelier et son domicile jusqu'à son décès en 1988.