Les masques conservés à La Rochelle

Page précédente
vue d'ensemble d'un des masques de La Rochelle

Le muséum d'histoire naturelle de La Rochelle possède deux exemplaires de masques dans ses collections : Ils proviennent tous deux de collectionneurs privés dont l'un au moins, Charles Blin, ancien aide commissaire de la marine et cheminot s'est rendu en Océanie et a pu y acquérir directement le masque qu'il vendra plus tard en viager aux musées de la ville.

La figure du masque présenté en haut à gauche est en bois noirci. Les arcades sourcilières sont très avancées au-dessus des yeux non percés. Le nez est proéminent ce qui est caractéristique des productions de la zone nord. Les narines sont saillantes et fendues. La bouche est percée en demi-cercle avec deux rangées de dents ajourées en partie cassées. Le porteur du masque regardait à travers cette fente. Le menton est orné d'une barbe faite de cheveux et de fibres végétales toronnés. Le front, les côtés du visage et l'arrière du crâne sont entourés de cheveux torsadés. L'arrière du masque est recouvert d'un couvre-nuque fait de fibres végétales et d'un tissu rouge. La coiffe est composée d'un cylindre de matière végétale tressée noircie au noir de bancoul recouvert d'une très grosse touffe de cheveux. Le manteau qui dissimule le corps du porteur est un filet en fibres végétales auquel sont accrochées des touffes de plumes noires.

vue d'ensemble d'un des masques de La Rochelle

La figure du second masque n'est pas noircie, elle est faite de bois clair. Le front est bombé avec des arcades sourcilières légèrement saillantes sous lesquelles apparaissent des yeux globuleux non percés. Le nez est crochu mais pas exagérément étalé, l'arête est saillante et les narines assez proéminentes. La bouche est percée d'un trou rectangulaire. Le menton pointe vers l'avant. Un couvre-nuque en fibres végétales tressées entoure l'arrière de la tête. Une armature en vannerie recouverte d'étoffe d'écorce battue est fixée sur le sommet du masque. Sous le menton, une cordelette en fibres tressées retient un filet sur lequel sont attachés des bouquets de plumes noires de notou.