Deuxième temps : admission-compression


Le piston continue à descendre, découvre les lumières d'admission et d'échappement :
le gaz en pénétrant chasse les gaz de combustion.
Le piston remonte et comprime le mélange air-carburant. Ce dernier monte en pression et en température, ce qui facilite son inflammation au moment de l'étincelle : la combustion se fait.

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org