Art roman en Poitou-Charentes : les motifs décoratifs

Un décor qui s’empare de l’édifice

Plus tard au sud, en Angoumois  en Saintonge et en Aunis, l’architecture laisse plus de place à la sculpture. L’imagination guide le ciseau du sculpteur. On obtient des pages d’une grande qualité décorative… mais moins structurelles.

Gravure de la façade de la cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême Retour au sommaire Page précédente