Un musée, pour quoi faire ?

Qu'est-ce qu'un musée ?

Au cours de l’Histoire, les hommes ont accordé de plus en plus d’importance au patrimoine collectif, c'est-à-dire aux souvenirs qui appartiennent à tous. Ils ont compris qu’il était important de conserver les traces du passé pour qu’elles ne s’abîment pas et que tout le monde puisse les découvrir. Sous la Révolution française, les biens de l’Église et de la noblesse sont confisqués peu à peu. L’idée de leur importance pour le peuple français apparaît, comme le pense l’Abbé Grégoire qui invente la notion de « patrimoine national ».

Les révolutionnaires rassemblent les œuvres pour les protéger et les montrer dans des musées. En 1801, le musée du Louvre à Paris expose déjà plus de 35 000 œuvres ! Pendant longtemps, le patrimoine ne concernait que des grandes œuvres comme des tableaux d’artistes connus. Puis les hommes se sont intéressés à d’autres objets, comme les machines anciennes ainsi qu’au patrimoine immatériel, c'est-à-dire que l’on ne peut pas toucher, par exemple des légendes, des chants.

La consternation de la famille de Priam
précédent suivant