À la découverte de la mythologie...

IntroductionLa renaissanceLe baroqueLe classicismeLe néoclassicisme

Le baroque (XVIe-XVIIe siècle)

Allégorie de Jean Brueghel de Velours

Ce tableau, peint à la charnière des XVIe et XVIIe siècles,  présente un genre où les Flamands sont précurseurs : le paysage. Jan Brueghel, dit de Velours en raison de sa palette (1568-1625) en fait sa spécialité et, grâce à son amitié avec Rubens, s’initie à la peinture florale. Son talent de miniaturiste se retrouve dans l’abondance de détails qui figurent au premier plan. Le personnage principal est une femme qui tient des fruits, symbole d’abondance ; elle est entourée d’enfants qui expriment la fertilité. C’est une évocation de la déesse Cérès. Si les arbres apparaissent nettement, le paysage perceptible à travers deux trouées apparaît très brumeux. L’allégorie reste un mode d’expression essentiel depuis le Moyen-Âge et jusqu’au XIXe siècle. Ce sujet permet aussi au peintre d’évoquer la découverte du nouveau monde : les singes, les grenades et les figues renvoient au commerce avec les pays d’Outre-mer.

Précédent | Sommaire | Suite