Un genre qui conquiert ses lettres de noblesse

 

La nature morte fut introduite en France par les artistes flamands installés, dès la fin du XVIe siècle, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.
Elle est assimilée, selon les canons de l'Académie, à un genre mineur.

Au début du XVIIe siècle, les sujets sont austères, imitant en cela le travail des artistes flamands, mais bientôt, sous l'impulsion d'un Paul Liégeois ou d'un Pierre Dupuis, les artistes s'émancipent et s'orientent vers un style plus décoratif, aidés en cela par le mécénat royal à la recherche d'effets artistiques baroques pour décorer les suites somptueuses des palais.

© Alienor.org, Conseil des musées