page 3/11

Les représentations animalières sont, là aussi, rarement dépourvues d'une connotation symbo-lique.

Certains animaux comme le bœuf, le singe, le tigre, le cheval et le chien figurent parmi les signes zodiacaux du calendrier chinois adopté par les japonais jusqu'à l'ère Meiji, en 1868.

Le bœuf symbolise le calme tandis que le tigre exprime la force.

Le singe est très populaire, très souvent facétieux, et il s'illustre dans de nombreuses légendes shintoïstes (le trio des singes qui ne veulent ni voir, ni entendre, ni dire le moindre mal est issu d'une de ces légendes).