page 2/3

Les netsuke-shi continuent à sculpter en respectant l'iconographie traditionnelle même si le netsuke a perdu sa fonction utilitaire.
Quelques libertés sont parfois prises, l'ornementation très minutieuse et délicate de certaines pièces met en évidence la virtuosité de l'artiste mais rend la miniature bien trop fragile pour imaginer son utilisation sur un vêtement.

Le canal créé pour faire passer le cordon et qui caractérise l'aspect utilitaire du netsuke est maintenu. Mais on remarque sur certaines pièces que l'emplacement de l'himotoshi sur la miniature ne tient plus compte de la manière dont le netsuke aurait pu se positionner sur le kimono.