L'académisme


Aux 17e et 18e siècles, le nu reste assujetti aux normes définies par les artistes de la Renaissance.

Son enseignement se constitue sur la base de toute une série de conventions patiemment assimilées au cours des années d'apprentissage du futur peintre sous l'égide des Académies.

L'étude du corps humain se fait principalement par la copie des œuvres d'art antiques que le jeune artiste trouve dans des recueils de dessins ou de gravures qui lui sont spécialement destinés et qui font office de manuels de morphologie.

La référence aux canons antiques est la règle dans l'enseignement académique
et demeurera immuable jusqu'au 19e siècle.

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org