Le scandale

L'arrivée de Courbet marque un tournant dans l'histoire du nu.
Dans ses peintures, la nudité est représentée avec une franchise agressive
et délibérée qui ne cherche pas l'élégance mais la vérité.
Il heurte les conventions bourgeoises et suscite d'emblée le scandale.



Mais il avait ouvert la voie et l'Olympia de Manet
procède de ce même désir de représenter le corps humain sous
un autre angle que celui conventionnel, prôné par l'Académie, du clair et de l'obscur.

 

La femme s'offre au regard dans la vérité de sa
chair dépouillée des joliesses du faux style et du faux-semblant.

 

Avec Courbet et Manet, le public découvre véritablement,
et pour la première fois, l'objet de toutes ses obsessions mais aussi
de tous ses interdits : un corps de femme.

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org