La sélection des matériaux constitutifs des pirogues ne s'est pas faite au hasard. La construction navale étant affaire de spécialistes et d'initiés, cette activité impliquait la maîtrise de nombreux savoir-faire et connaissances abstraits. Hormis l'appréciation des qualités intrinsèques des matériaux, des procédés techniques et des outils, le charpentier devait être également en mesure de gérer le contexte symbolique entourant les matières premières et leur transformation.

 

 

 

  © Alienor.org, Conseil des musées