Malgré les colonisations, les Océaniens n'ont pas abandonné leur moyen privilégié de transport inter-insulaire et de pêche.

La petite pirogue à balancier est souvent munie d'un moteur, mais beaucoup d'entre elles conservent toujours leur mode de propulsion à la pagaie.

Depuis les années 1960, un phénomène de réappropriation des techniques ancestrales est apparu. Sur l'île des Pins en Nouvelle-Calédonie, par exemple, les groupes ont repris la construction de pirogues de voyage selon les coutumes et les croyances antérieures à la conversion au Christianisme.

 

 

  © Alienor.org, Conseil des musées