Cri de la cigogne blanche

Logo creative commons Source
Tomas Belka

Cigogne blanche

Ciconia ciconia (Linnaeus, 1758)

Classification (Ordre : Ciconiiformes / Famille : Ciconiidés)

Description

Cigogne blanche Cigogne blanche

Collecté à Échiré (Deux-Sèvres) en 1874
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice de ce spécimen dans un nouvel onglet
 

Plumage entièrement blanc, excepté l'extrémité des ailes, noire.
Queue blanche.
Long bec droit et affuté en forme de poignard rouge foncé.

Chant et cri

Rapides claquements de bec bien rythmés.
Sons rauques quand elle se pose au nid.

Habitat/Répartition/Comportement

Zones ouvertes et dégagées de cultures et pâturages, prairies humides et plaines bordant le cours des rivières, vergers et champs irrigués

Régime alimentaire

Grenouilles, têtards, lézards, anguilles, vers de terre, couleuvres, poissons, sauterelles, mollusques, escargots, crustacés divers, poussins et œufs de petits oiseaux et petits mammifères

 

Le saviez-vous ?

En utilisant les courants d’air chaud ascendants (grands thermiques), les cigognes peuvent atteindre une altitude en vol de 2 500 mètres.

Migration

Migrateur diurne hivernant principalement au sud du Sahara, entre le Sénégal et le Cameroun (mais plusieurs hivernent en France, Espagne et Afrique du Nord).
Privilégie le vol plané.
Niche en Europe, de l'Espagne à l'ouest de la Russie (absente en Grande-Bretagne et Scandinavie) ; en Afrique du Nord du Maroc à la Tunisie ; au Moyen-Orient en Turquie et dans le Caucase.

Migration prénuptiale : de février (en France) à début mai.
Migration postnuptiale : de fin juillet à début octobre.