Chant du coucou gris

Logo creative commons Source
Wouter Halfwerk

Coucou gris

Cuculus canorus Linnaeus, 1758

Classification (Ordre : Cuculiiforme / Famille : Cuculidés)

Description

Coucou gris Coucou gris Mâle, juvénile
P. 112 ; L. 34 ; E. 59
Collecté à Niort (Deux-Sèvres) en 1956
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice de ce spécimen dans un nouvel onglet
 

Aspect élancé dû à la longueur de sa queue et à ses ailes grises marquées de taches claires.
Plumage gris cendré uniforme, avec le ventre blanc finement strié de noir.
Yeux bruns avec oculaire jaune.
Bec fin et pointu ; pattes courtes et jaunes.

Chant et cri

Chant grave et monotone largement connu (mâle) « ku-koo ».
Gloussement sonore en cascade (femelle).

Habitat/Répartition/Comportement

Oiseau calme et discret, assez farouche et souvent difficile à observer.
Aire de reproduction très vaste, couvrant la quasi-totalité de l'Europe et de l'Asie.
En France, niche pratiquement partout, des îles bretonnes jusqu'à la limite supérieure des zones boisées en montagne.

Régime alimentaire

Insectes, larves.

 

Le saviez-vous ?

Le Coucou gris migre seul dès la première année.
Pour lui, le trajet migratoire est totalement inscrit dans les gènes.

Migration

Totalement migrateur, hiverne au sud de l'Équateur dans les savanes tropicales et dans l'est de l'Afrique, jusqu'en Afrique australe.
Migre seul par vols directs sur de grandes distances pouvant atteindre 3 000 km.

Migration prénuptiale : de la fin mars (dans le sud de la France) à la fin avril (dans le nord).
Migration postnuptiale : de la fin juillet jusqu'à début septembre.