Chant de l'œdicnème criard

Logo creative commons Source
David Farrow

Œdicnème criard

Burhinus oedicnemus (Linnaeus, 1758)

Classification (Ordre : Charadriiformes / Famille : Burhinidés)

Description

Œdicnème criard Œdicnème criard Mâle
Pds. 328 ; L. 39 ; Envergure 80
Collecté à Sain-Pompain (Deux-Sèvres) en 1968
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice complète dans un nouvel onglet
 

Aspect général brun clair strié de noir sur le dos.
Grosse tête ronde et grands yeux à iris jaune (témoignant de ses mœurs nocturnes), bec fort, court, jaune à sa base et noir à son extrémité, pattes jaunes et hautes.

Habitat/Répartition/Comportement

Environnement de terrain aride ou dénudé Environnement de terrain aride ou dénudé Photo : Groupement ornithologique des Deux-Sèvres (cliquer pour aggrandir) Environnement de terrain aride ou dénudé Photo : Groupement ornithologique des Deux-Sèvres  

À l'origine, oiseau de steppes et de savanes.
Affectionne particulièrement les terrains secs, voire arides, dénudés ou à végétation rase.
En Deux-Sèvres, ce sont surtout les terres nues semées tardivement, telles que les semis de maïs ou de tournesol, qui lui sont les plus favorables pour nicher. Les prairies pâturées et sèches en été sont aussi très prisées, principalement celles destinées à l'élevage ovin.
Espèce essentiellement nocturne.

Régime alimentaire

Essentiellement des insectes et des larves ; parfois des vers de terre et des gastéropodes, voire des vertébrés comme des grenouilles et des campagnols.

 

Migration

Carte de la migration de l'œdicnème criard Carte de la migration de l'œdicnème criard Carte de la migration de l'œdicnème criard Avec l'aimable autorisation de l'observatoire ornithologique des Deux-Sèvres  

Arrivée d'Afrique du Nord ou d'Espagne en moyenne vers le 10 mars, avec parfois des oiseaux précoces dès la mi-février.
Départ à partir d'octobre jusqu'à début décembre.
Il existe parfois des cas d'hivernage en Deux-Sèvres, notamment lors d'hivers cléments.

Présence en Deux-Sèvres

De mars à décembre, 1 000 à 1 500 couples nicheurs (plus de 15% de la population nationale).

Statuts/Menaces/Protection

Vol d'œdicnèmes criards Vol d'œdicnèmes criards Photo : Fabrice Conort (cliquer pour aggrandir) Vol d'œdicnèmes criards Photo : Fabrice Conort  

Espèce inscrite sur la liste rouge mondiale de l'UICN.
L'espèce s'est raréfiée dans toute l'Europe de l'Est, elle a également fortement régressé en Grande-Bretagne et a récemment disparu d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, de Pologne et des Pays-Bas.
L'œdicnème criard semble principalement menacé par l'intensification agricole (destruction des nichées, effondrement de la ressource alimentaire) et la perte d'habitat due à l'urbanisation.