Chant du petit-duc scops

Logo creative commons Source
Jan Hein van Steenis

Petit-duc scops

Otus scops (Linnaeus, 1758)

Classification (Ordre : Strigiformes / Famille : Strigidés)

Description

Petit-duc scops Petit-duc scops Femelle

Collecté à Saint-Maixent-l'École (Deux-Sèvres) en 1936
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice complète dans un nouvel onglet
 

Plus petite de toutes nos espèces de rapaces nocturnes.
Deux morphes distincts : une forme grise et une forme rousse pâle.
Plumage dans les tons et la diversité des couleurs du « poivre ».
Disque facial de couleur gris pâle finement pointillé de brun et délimité par une bordure noire dans sa partie inférieure.
Couleur du bec : noir-bleuâtre.
Couleur des yeux : jaune orangé chez l'adulte, plus pâle chez les juvéniles.

Habitat/Répartition/Comportement

Environnement de village en plaine céréalière Environnement de village en plaine céréalière Photo : Xavier Ficher (cliquer pour aggrandir) Environnement de village en plaine céréalière Photo : Xavier Ficher  

Milieux chauds et secs, au climat principalement méditerranéen.
Essentiellement dans les villages des plaines céréalières en Deux-Sèvres.
Espèce principalement cavernicole, mais peut toutefois nicher dans d'anciens nids de corvidés ou de rapaces diurnes tels que l'épervier d'Europe.
Présent dans 19 pays européens (entre 157 000 et 176 000 couples en Europe).

Régime alimentaire

Diversifié à forte dominance d'insectes et autres invertébrés (majoritairement orthoptères et lépidoptères, secondairement arachnides, micromammifères et passereaux).

 

Migration

Carte de la migration du petit-duc scops Carte de la migration du petit-duc scops Carte de la migration du petit-duc scops Avec l'aimable autorisation de l'observatoire ornithologique des Deux-Sèvres  

Migrateur, hivernant rare.
Quitte l'Europe entre la fin août et la mi-novembre pour hiverner en zones subsahariennes de l'est et de l'ouest de l'Afrique (Sénégal, Soudan, Abyssinie, Ouganda, Kenya).
Retour sur les sites de nidification à partir de la mi-mars, voire dès fin février, même si le pic de la migration prénuptiale a lieu au cours de la seconde quinzaine d'avril au cap Bon.

Présence en Deux-Sèvres

De mars à novembre, 110-140 couples en 2000 (estimation), 80-100 couples en 2010 (estimation).

Statuts/Menaces/Protection

Petit-duc scops dans son nid Petit-duc scops dans son nid Photo : Damien Chiron (cliquer pour aggrandir) Petit-duc scops dans son nid Photo : Damien Chiron  

Espèce protégée en France.
Menacée par les pratiques agricoles modernes, l'expansion urbaine (altération de son habitat et réduction de ses ressources alimentaires) et, dans une moindre mesure, par le trafic routier.