Chant du rougequeue à front blanc

Logo creative commons Source
Patrik Åberg

Rougequeue à front blanc

Phoenicurus phoenicurus (Linnaeus, 1758)

Classification (Ordre : Passériformes / Famille : Muscicapidés)

Description

Rougequeue à front blanc Rougequeue à front blanc Mâle
Pds. 11 ; L. 13,5 ; Env. 23
Collecté à Niort (Deux-Sèvres) en 1966
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice complète dans un nouvel onglet
 

Chez le mâle : poitrine orangée, masque noir et front blanc.
Chez la femelle : plumage moins contrasté, avec un dessus brun clair et un dessous roussâtre.

Habitat/Répartition/Comportement

Aussi bien la campagne que les villages et les banlieues des villes, avec présence d'arbres feuillus indispensable.
Assez largement réparti dans les départements français, mais distribution hétérogène.
Ne niche que de façon sporadique dans le Finistère et le Gers ; absent de Corse.

 

Chant et cri

Rougequeue à front blanc Rougequeue à front blanc Mâle
Pds. 11 ; L. 13,5 ; Env. 23
Collecté à Niort (Deux-Sèvres) en 1966
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice complète dans un nouvel onglet
 

Surtout au printemps (d'avril à juin, voire début juillet), composé de phrases mélodieuses dont l'introduction (une note longue suivie de plusieurs notes courtes) est typique.

Régime alimentaire

Insectes essentiellement.

Migration

Migrateur hivernant en Afrique sahélienne dans des milieux semi-ouverts : forêts sèches, savanes à acacias.
Migration prénuptiale : de mars à mai, avec un pic en avril. Les mâles précèdent les femelles.
Migration postnuptiale : d'août à novembre, avec un pic en septembre.