Chant du tadorne de Belon

Logo creative commons Source
Patrik Åberg

Tadorne de Belon

Tadorna tadorna (Linnaeus, 1758)

Classification (Ordre : Ansériformes / Famille : Anatidés)

Description

Tadorne de Belon Tadorne de Belon Femelle
P. 735 ; L. 55 ; E. 100
Collecté dans le quartier de Saint-Ligaire (Niort, Deux-Sèvres) en 1954
Collection du musée Bernard d'Agesci à Niort.
Ouverture de la notice de ce spécimen dans un nouvel onglet
 

Canard de taille intermédiaire au plumage très contrasté, essentiellement blanc avec tête et cou noirs à reflets métallisés.
Large bande rousse circulaire au niveau de la poitrine et du haut du dos. Larges bandes noires de chaque côté du dos et sur le ventre.
Bec rouge, pattes roses à rougeâtres.
Femelle plus petite que le mâle, avec taches claires sur les joues ou à la base du bec.
Mâle : tubercule rouge surmontant la base du bec à la fin de l'hiver et au printemps.

Chant et cri

Cancannements rapides relativement peu sonores « ak-ak-ak ».

Habitat/Répartition/Comportement

Espèce paléarctique, distribuée depuis l'ouest de l'Europe jusqu'au nord-ouest de la Chine.
Présent toute l'année en France (littoral du Nord au bassin d'Arcachon et zones humides littorales méditerranéennes).

Régime alimentaire

Invertébrés.

 

Le saviez-vous ?

À partir du mois de juin et jusqu'en août, les Tadornes de Belon migrent vers le nord en direction de leur site de mue en mer des Wadden en Allemagne.

Migration

En Europe le tadorne est un migrateur partiel.
La particularité de cette espèce est qu'elle effectue une migration de mue (changement de plumage) regroupant des adultes nicheurs et des non-reproducteurs.

Migration prénuptiale : à partir de novembre pour les adultes, alors que les oiseaux de première année arrivent en avril sur les sites d'hivernage.
Migration postnuptiale : entre la fin juin et la mi-octobre.