2- Préparation de la peau

a- Nettoyage

Dans un premier temps, il est nécessaire d’effectuer un nettoyage délicat qui consiste à laver la peau et le plumage de l’oiseau pour retirer salissures, graisses et traces de sang. Pour ce dernier, on effectue un premier lavage à l’eau froide. Puis, dans une eau à 25° C et à l’aide d’un détergent doux (type shampoing ou détergent pour lainage), on dégraisse et lave les plumes.

Il peut arriver que l’on fournisse au taxidermiste, une peau non traitée et déjà sèche pour qu’il en effectue la naturalisation. Il est possible, dans le cas d’une peau relativement récente, et même si le travail est très délicat, de redonner une certaine souplesse pour pouvoir la travailler. Un bain d’eau froide appelé « reverdissage » est alors nécessaire.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org