b- Traitement de la peau

Une fois la peau correctement lavée et assouplie, elle reste fragile et peut être attaquée par les insectes et les moisissures. Il est donc impératif de traiter cette dernière pour la rendre imputrescible.

Le traitement des peaux d’oiseau, plus fragiles que les peaux de grands mammifères que l’on tanne, peut être fait à l’aide d’une solution contenant du sel de borax (tétraborate de sodium). Ce composant chimique aura pour effet d’éliminer l’humidité de la peau. Pour empêcher l’infestation par les insectes et les champignons, on applique sur cette dernière du savon arsenical ou des crèmes préservatrices suffisamment toxiques pour nécessiter l’observation de règles de sécurité (port de gants,…). La peau est alors placée, à l’abri de la lumière, dans un espace ventilé et tempéré pour séchage.
Cette étape achevée, la pérennité de la peau de l'oiseau est assurée.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org