Tirage des jeux
La restauration de l'orgue à cylindre d'Airvault (page 3 de 3)

Après la restauration de 2002, les registres ne coulissaient pas normalement et les tirants restaient bloqués ou manquaient de précision. Le mécanisme ayant subi plusieurs transformations au cours du temps ne semblait pas adapté à l'instrument, de plus il n'était pas conforme à la facture traditionnelle des ateliers de Mirecourt.

 
 

C'est pourquoi l'atelier d'Alain Faye a refait le mécanisme dans les règles de l'art, tel qu'on peut le trouver sur les autres orgues fabriqués à Mirecourt dont la composition est comparable à Airvault (Moussey, …). Un mécanisme à rouleaux de bois et bras de fer a donc été installé. Seuls les sabres en fer de la précédente installation ont été gardés.

 

La principale difficulté réside dans le fait que la mécanique de tirage des jeux adopte une disposition tenant compte de l'accès au cylindre et à son mécanisme de changement d'airs (déplacement latéral du cylindre).

 

Détail du mécanisme de tirage des jeux après restauration Illustration de fond de page : Détail du mécanisme de tirage des jeux après restauration
Mention légale de l'image (nouvel onglet)