Rêves d'Orients

Bonaparte va ouvrir les portes d'un Orient vécu et non plus de fantaisie.
Commentées avec soin et presque au jour le jour, ses campagnes, en particulier celle
d'Egypte en 1798, mettent ce pays aux portes de Paris. Un groupe d'artistes chargé
des relevés et descriptions des sites et des monuments rencontrés l'accompagne.

En 1802, paraît le Voyage dans la Basse et Haute Egypte pendant les campagnes du
Général Bonaparte
de Vivant Denon suivit d'une Description de l'Egypte, ouvrage
collectif d'un intérêt scientifique et iconographique non négligeable.

D'autres pays sont bientôt sous le feu des projecteurs :
la Grèce, tout d'abord, qui cherche à se libérer de l'emprise turque,
cause rapidement adoptée par les Romantiques ; l'Afrique du Nord ensuite avec la prise d'Alger par l'armée de Charles X en 1830.

La curiosité des métropolitains est éveillée.









Le voyage au Maroc de Delacroix, en 1832, ne fera que
confirmer l'intérêt pour les paysages et les coutumes de ces
pays. Victor Hugo écrira en préface à ses Orientales " l'Orient est devenu une préoccupation générale".

© Alienor.org, Conseil des musées