Rêves d'Orients




Un artiste comme Eugène Fromentin illustre bien ce désir d'offrir aux
occidentaux des témoignages précis, des reconstitutions fidèles
des scènes de paysage, des objets ou des types humains rencontrés.

Ce fils de médecin fit plusieurs voyages en Algérie.
Il voit moins la violence et le pittoresque préférant jouer sur les subtilités
de la lumière africaine, la poésie de sa nature, la magie du désert.

Loin de la palette violente de ses aînés romantiques, son observation
attentive l'oblige à une réduction chromatique.
Dès 1846, il note que l'Algérie est " le triomphe du gris ".

Ses toiles sont un peu boudées du public qui a du mal à se détacher
de l'exotisme conventionnel.


 



 
© Alienor.org, Conseil des musées