L'atelier de Saint-Porchaire

Les poteries de Saint-Porchaire révèlent une expérience (provinciale ?) originale, ambitieuse et réussie, qui a voulu rivaliser avec ou s'inspirer de certaines techniques de l'orfèvrerie.

Sur le chantier archéologique des Tuileries, des moules de céramiques de " Saint-Porchaire "  ont été découverts à l'emplacement de l'atelier de Palissy.

Ce fait révèle la possibilité que quelques pièces importantes ont bien été exécutées à la Renaissance.

S'il y a une influence réciproque entre ces deux ateliers, par contre on ne peut pas déterminer si cette influence a lieu au cour de la période saintongeaise de Palissy ou lors de son séjour parisien.

Ces pièces trouvées témoignent au moins de l'intérêt que portait Palissy pour les productions de céramiques contemporaines.

On constate également que la qualité technique et le raffinement du décor de la céramique de Saint-Porchaire en font une démarche créatrice propre et parallèle à celle de Bernard Palissy.

 

 

© Alienor.org, Conseil des musées