Renoleau imitateur

Fils de perruquier, Alfred Renoleau fait ses premiers essais en tant qu'autodidacte dans l'arrière boutique familiale, où il fait construire un four, malgré quelques réticences.

En 1889, il rejoint la fabrique de Roumazières, importante tuilerie charentaise dirigée par
M. Polakowsky. Il est engagé afin de créer des plats dans le goût Palissy, destinés aux meilleurs clients.

Durant cette période, il perfectionne sa technique et consolide ses acquis, sous la tutelle de Sylvestre Bourigeaud (1863-1941), mouleur-modeleur.

Après des séjours dans divers entreprises, comme à l'atelier de G. Pull, il créé la " faïencerie d'Angoulême " avec M. Goras, à l'Houmeau.

Puis il installe son atelier et ouvre sa propre entreprise en 1891 à Angoulême, dans l'ancienne borderie épiscopale. Son neveu, Joseph Roullet Renoleau, son associé depuis 1900, poursuivra l'activité de cet atelier.

 

© Alienor.org, Conseil des musées