Alienor.org, Conseil des musées présente : Retour sur une exposition
La faïencerie d'art de Parthenay Prosper Jouneau

Logo de l'association Alienor.org, Conseil des musées présente : Retour sur une exposition
 

Jouneau, porcelainier

 
 
 

Jouneau est aussi porcelainier.

Il utilise la technique dite « du pâte sur pâte » mise au point, quelques dizaines d’années plus tôt, par les manufactures des grands porcelainiers à Sèvres. En cuisant, la pâte formant le décor devient translucide et produit un effet de camée. Jouneau maîtrisait parfaitement cette technique. En appliquant des couches successives de barbotine (argile liquide) avec un pinceau, cette méthode de décoration de la porcelaine produit une scène délicate et opalescente dans un léger relief se détachant sur la surface colorée de l'objet. Après une première cuisson, l’objet est ensuite émaillé d’une glaçure transparente, puis cuit une deuxième fois.

Plaque publicitaire Plaque publicitaire
(+ d'infos et zoom)
Plaque publicitaire Cette présentation est composée d’une planche ovale peinte en gris sur laquelle sont fixés des plaques et des médaillons en faïence de Parthenay. Le tout est placé dans un cadre sculpté doré.
Description des médaillons : Un médaillon central à fond brun et pâte rapportée blanche avec une inscription ; six médaillons ovales, deux gris, deux bruns, un vert, un pervenche, avec un putto jouant du tambourin ; un médaillon rond à fond vert foncé représente le profil gauche d’une femme coiffée d’un bonnet brodé ; une frise de treize médaillons à fleurs de lys (sur des fonds bleu, brun, gris, vert…). Au dos se trouve une inscription imprimée, dont la transcription est la suivante : « P. Jouneau à Parthenay (2-Sèvres), Faïences d’art décoratif ; médaille de vermeil, Niort, 1882 ; Médaille d’argent Union Centrale des Arts décoratifs, Paris 1884 ; Diplôme d’Honneur, Angoulême 1885 ; Médaille d’or, Exposition Universelle, Anvers 1885 ; Médaille d’or, Poitiers 1887 ; Médaille d’excellence en vermeil Union des Arts Décoratifs, Paris, 1887. Exposition Universelle de 1889. P.Jouneau, céramiste Parthenay (2-Sèvres). ».
Collection du musée Bernard-d’Agesci – CAN, n° inv. 996.29.1
Fiche de l'objet
 
Enlêvement de Psyché Enlêvement de Psyché
(+ d'infos et zoom)
Enlêvement de Psyché Une jeune femme nue, endormie, allongée sur un voile, est portée par un putto (ou un zéphyr) ; un second lui soutient les jambes. Cette représentation est réalisée selon la technique du pâte sur pâte. Collection du musée Bernard-d’Agesci – CAN, n° inv. 998.21.4 Fiche de l'objet  
La Nuit La Nuit
(+ d'infos et zoom)
La Nuit Il s’agit du sommeil de Psyché, dans une représentation presque identique à l’Enlèvement, mais du profil droit. Une jeune femme nue, endormie, allongée sur un voile, est portée par deux zéphyrs (putti ou amours). Au-dessus se trouve un croissant de Lune. Cette représentation est en pâte sur pâte blanc sur un fond gris bleu. Monogramme « JP lié ».
Collection du musée Bernard-d’Agesci – CAN, n° inv. 998.21.31
Fiche de l'objet
 

Les motifs des plaques et assiettes généralement blancs peuvent parfois tendre vers le beige en raison de variations de cuisson. Pour les fonds, Jouneau a privilégié quatre tons : vert, bleu, gris clair et plus rarement rose. Plusieurs pièces présentent un décor d’arabesques bicolores, le plus souvent en vert ou marron, plus rarement en bleu clair sur fond bleu. Plus rare, une plaque présente un travail à la poudre d’or.

 

Pour la majorité de ses productions, ses sources d’inspiration sont des sujets bibliques ou mythologiques. Plusieurs représentations trouvent leur origine dans les œuvres très connues de Raphaël ou de Van Dick, mais surtout de Pierre-Paul Prud’hon. Les allégories des « Quatre saisons » sont issues, entre autres, directement de la création de ce dernier.

Femme sur un traîneau aux papillons Femme sur un traîneau aux papillons
(+ d'infos et zoom)
Femme sur un traîneau aux papillons Cette plaque décorative en porcelaine de couleur vert foncé et de forme ovale représente une femme vêtue de voiles, allongée sur un chariot tiré par trois papillons. Le chariot semble glisser sur des branchages. Le décor a été réalisé selon la technique du pâte sur pâte. Monogramme « JP lié ».
Collection du musée de Parthenay, n° d'inv. 2003.0.4
crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Gilles Beauvarlet
Fiche de l'objet
 
Printemps Printemps
(+ d'infos et zoom)
Printemps Les Quatre Saisons
Cette plaque verte de forme ovale représente une allégorie du printemps. Il s’agit d’une femme vêtue de voiles, portant une brassée de fleurs, les cheveux dans le vent. Le décor a été réalisé selon la technique du pâte sur pâte sur fond vert foncé. Monogramme « JP lié »
Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.576 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome
Fiche de l'objet
 
Été Été
(+ d'infos et zoom)
Été Les Quatre Saisons
Cette plaque décorative en porcelaine de couleur grise et de forme ovale représente une figure allégorique de l’été. Il s’agit d’une jeune femme drapée d’un voile transparent portant sous le bras gauche une gerbe de blé. En bas, des herbes fleuries. La plaque est entourée d’un cadre en bois recouvert de velours rouge muni d’une cravate en carton. Monogramme « JP lié »
Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.537 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Gilles Beauvarlet
Fiche de l'objet
 
Automne Automne
(+ d'infos et zoom)
Automne Les Quatre Saisons
Cette plaque décorative en porcelaine de couleur verte et de forme ovale représente une figure allégorique de l’automne. Il s’agit d’une jeune femme tenant de la main droite une grappe de raisin et, de la main gauche, un bâton. Un feuillage de vigne apparaît au bas de la représentation. Le décor a été réalisé selon la technique du pâte sur pâte blanche. Monogramme « JP lié », placé en bas à droite.
Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.575 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Gilles Beauvarlet
Fiche de l'objet
 
Hiver Hiver
(+ d'infos et zoom)
Hiver Les Quatre Saisons
Cette plaque décorative au fond vert représente une femme frileusement drapée dans un grand manteau, enfouissant le bas de son visage dans le tissu. Des motifs végétaux peints dans une teinte gris-vert apparaissent sous la glaçure transparente d’émail translucide. La plaque est entourée d’un cadre de velours rouge. Monogramme « JP lié »
Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.577 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome
Fiche de l'objet
 
 

Nombre de plaques possèdent encore leur support d’origine, en velours rouge ou jaune. Certaines plaques ont également un encadrement en bois tandis que d’autres servent de décoration à des coffrets. Sur les anciennes photographies d’expositions, on peut aussi identifier un autre type d’utilisation des plaques participant, par exemple, à la décoration de bougeoirs.

Christ en croix Christ en croix
(+ d'infos et zoom)
Christ en croix Cette plaque verte de forme ovale représente un Christ sur la croix, de couleur blanche réalisé en pâte sur pâte sur fond vert. Le Christ a la tête tournée vers la droite et les pieds croisés. Le périzonium est très aérien, marquant bien la différence entre le corps et le tissu, de même que la croix portant le titulus sans inscription. La plaque est mate car non émaillée ; elle présente une déformation due au feu. La plaque est encadrée d’une moulure en plâtre recouverte de peinture dorée. Le cadre est abîmé à plusieurs endroits par des fêlures, fendillés, manques. En haut du cadre, deux angelots entourent une croix. La plaque est enserrée dans un support en bois recouvert de tissu rouge. Monogramme « JP lié ». Collection du musée de Parthenay, n° inv. 992.1.6 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome Fiche de l'objet  
Portrait de la duchesse du Berry Portrait de la duchesse du Berry
(+ d'infos et zoom)
Portrait de la duchesse du Berry Cette pièce en porcelaine présente une légère dépression en cuvette au centre de laquelle s’inscrit un buste de femme : la duchesse du Berry. Quatre rainures circonscrites dans le médaillon encadrent le portrait. La femme est représentée dans une position de trois quarts face. Elle porte un chapeau à plume, une robe à col debout et un décolleté profond, ainsi que des boucles d’oreille et un collier. Pour la réalisation du portrait, le faïencier a effectué des applications de pâte blanche sur un fond vert foncé. La qualité de ce travail montre une bonne maîtrise de cette technique. Monogramme « JP lié ». Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.606 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome Fiche de l'objet  
 

À la rupture de leur collaboration, le verdict du procès opposant Prosper Jouneau et Henri Amirault tranche en faveur de ce dernier. Henri Amirault, seul, est autorisé à poursuivre la production des faïences. De son côté, Jouneau garde le monopole de la production en porcelaine, tout en laissant à Amirault la possibilité de reproduire deux modèles de porcelaine seulement, dans une déclinaison en faïence.

Saint Michel terrassant Lucifer Saint Michel terrassant Lucifer
(+ d'infos et zoom)
Saint Michel terrassant Lucifer Cette plaque de porcelaine légèrement concave recouverte d’émail vert foncé représente saint Michel terrassant Lucifer. Le sujet (d'après "Le Grand Saint Michel", peint par Raphaël en 1518) est traité en pâte sur pâte blanc. Le personnage, nimbé, ailé, vêtu en guerrier antique, porte une cuirasse, des sandales lacées aux jambes, une épée attachée à sa ceinture. De ses deux mains, il tient verticalement une lance. Le personnage à ses pieds, Lucifer, ailé, cornu, possède une longue queue et porte une arme dans sa main droite. La pièce a été cassée en deux puis recollée. Monogramme « JP lié ». Collection du musée de Parthenay, n° inv. 986.606 crédit photo : Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome Fiche de l'objet