Les portraits au pastel de Jean Valade

précédent suivant
Portrait d'une jeune femme au manteau rouge

Un support rugueux est à privilégier pour retenir la poudre et assurer une meilleure conservation des couleurs. Le pastelliste utilise ainsi une feuille de papier à grain plus ou moins gros. De par son caractère instable, le pastel permet d’obtenir facilement des mélanges de couleurs et des fondus. En revanche, il est essentiel de fixer ce matériau fragile tout en prenant garde à ne pas alourdir les pigments.

Aujourd’hui, les pastels sont le plus souvent conservés en réserve et ne sont que temporairement exposés. Leur extrême sensibilité à la lumière (photosensibilité) rend nécessaire cette précaution. De plus, lors de leur exposition, un faible éclairage est choisi pour limiter leur dégradation.

©Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org | plan | aide | Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'