Patagonie

Hommage aux indiens disparus de Patagonie et de Terre de Feu, masques de Hervé Haon, création contemporaine

Introduction

Affiche de l'exposition

Le musée d’Art et d’Histoire de Rochefort propose régulièrement depuis sa réouverture au public fin 2006 des expositions d’art contemporain. Elles sont principalement orientées vers la création artistique du Pacifique (exposition de peintres papous en 2007, d’artistes aborigènes d’Australie en 2008, Andreas Dettloff en 2010) en lien avec la politique d’acquisitions des musées municipaux.
L’exposition consacrée aux masques d’Hervé Haon propose de plus un volet historique par l’évocation du destin tragique et souvent méconnu des indiens de Patagonie. Elle s’inscrit également dans la thématique des Rochefortais voyageurs, Hervé Haon étant quant à lui Rochefortais d’adoption.
Ainsi la rencontre avec ce dernier et ses œuvres permet au musée d’Art et d’Histoire de renforcer son identité. C’est un lieu ouvert à l’art contemporain, à l’histoire de peuples disparus ou menacés, à celle de Rochefortais voyageurs, en regard des collections anciennes et des acquisitions récentes.

 

L'auteur

Hervé Haon est né en 1948 au Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Forestier dès l’âge de dix-sept ans dans les régions accidentées des Alpes et des Pyrénées, il part en mission en Guyane à environ trente ans et devient chercheur d’or.

Ensuite il s’expatrie en Afrique de l’Ouest : Congo, Gabon et Côte d’Ivoire.

Puis, vient la découverte de l'Amérique du Sud et de l'Amazonie avec la prise de conscience des dangers de la déforestation et de la fragilité des peuples qu'il croise.

L’explorateur devient alors à trente-sept ans documentariste et réalise des films ethnographiques décrivant la dure réalité des peuples et des contrées qu’il traverse.

De Patagonie, il ramène le livre 55° Sud, illustré par les photographies d’Olivier Joly, ainsi qu’un documentaire et se prend de passion pour l’histoire tragique des Indiens aujourd’hui disparus. Installé à Rochefort depuis 2006 Hervé Haon continue à voyager une grande partie de l’année et notamment vers cette région du monde qu’il affectionne tout particulièrement.

 

 

Vues de l'exposition

 

Les masques créés par Hervé Haon et présentés dans le cadre de l’exposition sont un hommage aux masques traditionnels des indiens Selk’Nam aujourd’hui disparus et qui peuplaient la Terre de Feu.

Une puissance surnaturelle émanait de leurs masques qui étaient portés à l’occasion du Hain, un rituel violent où surgissaient et s’opposaient des esprits masqués, souterrains et célestes chargés d’une incroyable puissance et qui infligeaient  aux jeunes gens initiés des épreuves aussi cruelles que dangereuses devant les conduire à la maturité et confortait ainsi la domination des hommes dans cette société.

Ces masques évoquaient le Koshmenk, l’esprit du ciel dans la riche cosmogonie Selk’Nam.

 

Filmographie

  • Chercheurs d'Or en Amazonie | 1979 | 16 mm | 28 mn
  • Guyane, Amazonie française | 1981 | 16 mm | 80 mn
  • Cordillère des Andes | 1985 | 35 mm | 85 mn
  • Patagonie | 1995 | super 16 mm | 28 mn
  • 55° Sud | 2005 | super 16 mm | 80 mn

Publications

  • Cordillère des Andes | Éditions Barthélémy | 1985
  • Patagonie, Chili, à la poursuite du vent | Éditions Anako | 2003
  • 55° Sud - Patagonie terre de Feu Cap Horn Géorgie du Sud | Éditions H 2 O | 2007