Alienor.org, conseil des musées, Exposition virtuelle : L'âge d'or de la peinture de marine : Louis Ambroise Garneray

L'âge d'or de la peinture de marine

Louis Ambroise Garneray

Fils du peintre Jean-François Garneray (Paris 1755 – Auteuil 1837), Louis Ambroise Garneray (Paris, 1783 – 1857) s'engage comme mousse à treize ans, ce qui est un âge habituel pour l'époque. Il fait partie des hommes qui ont participé à la guerre de course menée par la France pendant la Révolution puis sous le Consulat et l'Empire. Il a servi sous les ordres de marins tels que Surcouf et Dutertre. En 1806, il sert sur la frégate La Belle Poule qui est capturée par les Anglais. Il passe les huit années suivantes sur un ponton-prison britannique.

Libéré le 18 mai 1814, il se consacre à la peinture et à l'écriture, est nommé peintre de la marine et collabore à ce titre aux travaux de la manufacture de Sèvres. Il devient également conservateur du musée de Rouen. Ses peintures de marine sont régulièrement exposées au salon entre 1815 et 1857. Il réalise, entre autres, une série de vues des ports de France directement inspirée des travaux de Vernet.
Son œuvre, sans qu'elle puisse être qualifiée de purement romantique, tend au romantisme, principalement dans ses scènes de combat, telles Le Vengeur où le choix de l'instant le plus dramatique de la bataille donne un souffle particulier à la composition.