Vasco Ascolini
 

.../...

Le photographe s'intéresse à l'architecture ou plutôt au détail architectonique
en mettant en exergue les édifices des villes italiennes notamment.
Au-delà de cet intérêt, le photographe construit lui-même ses photographies
comme un architecte élèverait la façade de son édifice.
En utilisant fréquemment le téléobjectif et en créant des noirs profonds,
Ascolini ramène le sujet au plan du papier photographique
et insuffle à ses sujets la précision d'un trait de dessin.
Lorsqu'il porte son regard sur des statues,
le photographe maîtrise l'art de l'allusion,
renvoyant l'objet représenté à son état de fait.

Ce n'est pas un hasard qu'Ascolini se soit mis à photographier les vestiges des splendeurs passées
et c'est en cela que son rapprochement avec l'œuvre de Piranèse est pertinent.

 

Photographie Vasco Ascolini
© Musée de Cognac © Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org