Dans quelles conditions conserver les photographies 
sur plaques de verre au gélatino-bromure d'argent ?

Les conditions climatiques jouent un rôle primordial pour la conservation des photographies sur plaques de verre.

 
   L'humidité
 

L’humidité relative est un des facteurs essentiels. Une humidité trop importante engendre diverses altérations (développement de micro-organismes, corrosion du verre…). A l’inverse, une humidité trop basse peut également être la source de dégradations, comme le décollement de l’émulsion. Enfin et surtout, les variations importantes conduisent à la détérioration des photographies sur plaques de verre.

Le taux d’humidité relative recommandé est de 35 %, plus ou moins 3%.

 
   La température
 

La température joue un rôle déterminant dans la préservation des photographies sur plaques de verre. Une température trop élevée accélère les réactions de dégradations des matériaux.

La température conseillée est d’environ 21°C, plus ou moins 2°C.

 
   La lumière
 

Il faut surveiller l’intensité de l’éclairage ainsi que la durée d’exposition (effet cumulatif de l'action de la lumière). A long terme, 
la lumière peut provoquer décollements et craquelures de l’émulsion.

L’éclairement recommandé est de 50 lux.

 
   La pollution
  

Les polluants se trouvent dans l’air, mais aussi dans des matériaux de mauvaise qualité (plastiques, bois, peintures…). Il est, par exemple, nécessaire de retirer les plaques  de verre de leur boîte d’origine en carton ou en bois. En effet, ces matériaux  peuvent dégager des produits néfastes.

Il est important de repérer ces sources de pollution et de les éliminer.