Retourner au sommaire Introduction La manufacture de Meissen Le cas français Conclusion
Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre)
Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre)
Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre) Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre)

 

La pâte de la porcelaine est composée d’une argile blanche, le kaolin (le nom de kaolin vient de la ville de King-tö-Chen) et de feldspath (le petuntse chinois) qui donne la transparence et de quartz qui sert de liant. Sa vitrification à haute température donne une pâte blanche, dure, qui ne se raye pas, imperméable et translucide en faible épaisseur.

Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre) Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre) Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre)
Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre) Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre) Ouvrir le cartel de l'objet (dans une nouvelle fenêtre)