(page précédente)

La poupée occidentale : de l'artisanat d'art à la production industrielle, du mannequin au baigneur

Avant le 19e siècle

En Europe, de la Renaissance jusqu'au 18e siècle, les artisans n'ont eu de cesse de complexifier la fabrication de leurs modèles et de leurs toilettes miniatures, répondant ainsi à la demande des familles nobles qui appréciaient, quitte à y mettre le prix, une surenchère de détails, de réalisme et de luxe. Objet d'une conception complexe, la poupée faisait intervenir de nombreux corps de métiers. Ses divers éléments constitutifs et ses accessoires (meubles, vêtements…) étaient réalisés séparément par des artisans spécialisés (ébénistes, céramistes, sculpteur…).

Il est facile de concevoir que ces poupées coûteuses et fragiles n'étaient pas les jouets tels que l'on peut les concevoir aujourd'hui. Confiées à de jeunes femmes aux « mains blanches », le « jeu » se limitait à un apprentissage des bonnes manières, des conventions d'habillement et à une sensibilisation à la mode.

(poursuivre)

Poupées d'enfant...: La poupée occidentale.../Avant le 19e siècle 1 - 2

©Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org I. Poupées d'enfant...