(page précédente)

 

L'évolution des mœurs, notamment en matière de pédagogie, commence à reconnaître à l'enfant le droit de jouer. Les ouvrages de l'époque dissocient clairement jeux de garçons et jeux de filles. La poupée est vue comme « coéducateur secret » d'une fillette, miroir « idéalisé » de l'enfant.

La physionomie de la poupée évolue elle aussi : le visage de la poupée mannequin prend des allures plus enfantine avec des joues charnues et une forme globale plus ronde. Parallèlement, la poupée « bébé » voit le jour dans la deuxième moitié du 19e siècle. Alors que les proportions tête/corps étaient de un pour sept pour la poupée mannequin, celles du bébé sont de un pour cinq.

Les vêtements du bébé (fille ou garçon) imitent ceux d'un enfant de sept, huit ans.

(poursuivre)

Poupées d'enfant...: La poupée occidentale.../Le 19e siècle 1 - 2 - 3

©Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org I. Poupées d'enfant...