(page précédente)

 

Le 20e siècle

Rapidement, l'industrie du jouet est dominée par les sociétés françaises (Jumeau, Steiner, Bru, Gaultier) et allemandes (Motschmann, Heubach, Simon et Halbig, Kämmer) qui se livrent une vraie guerre économique, finalement remportée par l'Allemagne entre 1900 et 1915, notamment grâce à la popularité de ses « poupées de caractère » (bébé au faciès présentant une expression particulière le singularisant des autres modèles : rire, tristesse, aspect rêveur, etc.).
Les nouvelles modifications de la physionomie de la poupée révèlent de nouveaux changements en matière d'éducation dès le début du 20e siècle. Publié en 1900, l'ouvrage « Le siècle de l'enfant » de Ellen Kay (1849-1926) donne le ton. L'enfant est considéré comme une personne à part entière avec de besoins spécifiques dont le jeu, devenu activité primordiale, sérieuse et formatrice. La fillette est désormais invitée à jouer « à la maman » avec une poupée qu'elle considère comme son propre enfant. L'importance du vêtement de poupée demeure, moins comme une simple sensibilisation à la mode que comme un apprentissage de la couture (pour preuve, la très populaire poupée Bleuette et son magazine « La Semaine de Suzette » qui propose des modèles de 1905 à 1960).

(poursuivre)

Poupées d'enfant...: La poupée occidentale.../Le 20e siècle 1 - 2

©Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org I. Poupées d'enfant...