III. Poupées symboliques, la poupée en tant que représentation ou habitacle de l'esprit d'une personne crainte ou aimée

Les poupées de fécondité africaines (Ghana, Cameroun, Burkina-Faso).

À la fois sacrées et profanes, les poupées sont confiées aux jeunes filles par leurs mères comme jouets et comme accessoires symboliques en vue de leur futur mariage et de leur grossesse.

Non seulement la fillette peut imiter sa mère et jouer ce rôle, mais la société l'encourage à adopter la poupée comme son « enfant ». Ce mot, qui se substitue à « poupée » (que l'on associe au matériau de confection : enfant-calebasse, enfant de bois…), montre bien la spécificité de cet objet confié aux filles et qui ne sera pas le « simple » jouet de la culture occidentale.

En effet en prenant soin d'elle, en la caressant, en lui offrant des parures, en lui donnant à manger, elle concentre sur la poupée la force symbolique qui l'aidera dans sa future grossesse et fait l'apprentissage de sa future vie de mère. La fillette sera donc surveillée par son entourage féminin : ne pas prendre soin de sa poupée c'est nuire à soi-même et à ses futurs enfants.

(poursuivre)

Poupées symboliques... : Les poupées de fécondité africaines 1 - 2

©Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org III. Poupées symboliques...